Ma vie auprès de mon cheval se résume par deux attentions distinctes, mais complémentaires : les soins et la communication. Les soins consistent à le nourrir, préparer son box, mais aussi de s'occuper de sa santé et bien-être, et la communication pour renforcer les liens qui nous unissent.


Les soins : régulier et ponctuelle

Quand je soigne mon cheval, je pense à tout son bien-être et à son confort pour qu'il se sente dans sa peau et dans ses pieds. Le nourrir quotidiennement avec du foin ne suffit pas. Il a besoin aussi de quelques victuailles et friandises pour lui faire plaisir, sans oublier de l'eau en abondance et quelques compléments alimentaires quand il travaille beaucoup. Je soigne particulièrement ses crins et sabots en plus de la douche. Je porte particulièrement attention à tous désagréments qui peuvent nuire à sa santé en éliminant les mouches responsables de la dermite estivale, mais aussi tout ce qui peut nuire à sa santé. Certains disent que trop s'occuper du bien-être de son cheval le rend fragile, ce qui est totalement faux ! Au contraire, avec la bonne communication et les soins adéquats, le cheval sera motivé à jamais et même après un dur labeur.


La communication

La communication avec mon cheval sert à lui motiver, mais me permet aussi de le comprendre. Lors de mes moments de stress ou de tristesse, j'ai su comment me consoler auprès de mon équidé. Le cheval est un animal très intelligent avec des émotions et sentiments qu'il faut comprendre. Communiquer avec lui vous permet de sentir sa tristesse ou sa douleur, son chagrin et sa colère. C'est un animal qui raisonne et pense, ce qui fait que communiquer avec lui permet d'adopter une approche personnalisée. En plus de cela, savoir communiquer avec mon cheval m'a permis d'apprendre les traits caractéristiques de tous les chevaux, de découvrir et ressentir ce que mon cheval veut tout en instaurant un sentiment de confiance, et le plus important, cela m'a permis d'être une bonne cavalière.