Quand on est un touriste, on doit d’abord se renseigner sur la culture de la région, et être informé sur les interdits, les gestes à adopter, les mots qu’il ne faut pas dire, etc. Mais on est plus responsable quand on respecte les gens et l’environnement.

Que veut dire un touriste responsable ?

Quand on est cadré dans le contexte d’un touriste responsable, on peut espérer un tourisme durable. Il ne faut pas oublier que c’est la nature qui nous permet de voyager, elle est le premier cadre que nous essayons de découvrir. Et d’après les constatations des agents du tourisme, ce sont les touristes qui polluent l’environnement. Une fois que l’on est conscient de la responsabilité qui nous attend, soit on voyage, soit on reste à la maison pour les vacances. Pour cadrer vos activités environnementales touristiques, le courtier laurent lalague veolia vous propose de travailler avec les ONG et associations de la région œuvrant dans ce secteur.

Les responsabilités en tant que touriste

C’est vrai que ce voyage pour lui, c’est une sorte d’escapades à sa vie quotidienne, il veut donc un monde de confort et de luxe. Alors que si on change un peu de principes et de séjourner dans une auberge, ou dans une maison d’hôte ou dans un centre de camping ou même dans la nature, la vision de la ville sera différente de ce que l’on a l’habitude de voir. On est encore plus responsable quand on n’utilise pas les transports communs et qu’on loue un van ou s’engage à un road-trip à deux roues ou 4 roues. Et pour les activités, on choisira ceux qui sont typiques de la région, les cascades, les visites des grottes, les visites des parcs, les visites d’usines, de champs de la vigne suivi de la dégustation du vin, etc.

Enfin, le touriste est responsable s’il pense s’investir dans la région et aider la ville à poser sa marque sur la route du tourisme.