Les enfants quel que soit leur âge méritent qu’on leur apporte un cadre protecteur. Il incombe aussi bien à leurs parents qu’au grand public de leur offrir des soins attentionnés. Pourtant, dans de nombreux pays, on constate que ces droits ne sont pas encore respectés tant au sein des familles que de la collectivité. Les enfants méritent d’ailleurs de connaître leurs droits.

Les différents droits des enfants

Tout comme chaque être humain, les enfants ont des droits civils, politiques, économiques, culturels et sociaux, mais également des droits individuels propres. Les droits fondamentaux de l’enfant sont stipulés dans la convention internationale des droits de l’enfant adoptée en novembre 1989. Ils ont pour principal objectif de protéger l’enfant. On désigne par le terme « enfant », tout être humain âgé de moins de 18 ans. Parmi les principaux droits des enfants, on peut citer le droit à la vie, le droit à la dignité (qui lui garantit une protection contre les tortures et tous les mauvais traitements, contre l’esclavage, etc.). Chaque enfant a aussi droit à l’éducation, à une vie décente et à une identité.

Promouvoir les droits des enfants

Il importe à tous de promouvoir le droit des enfants afin qu’ils puissent se développer tant au niveau physique qu’intellectuel. De nombreux organismes œuvrent pour promouvoir le droit des enfants en leur garantissant un accès à l’éducation, à la santé et à une vie familiale épanouie. Il est aussi important de faire connaître leurs droits aux enfants pour qu’ils apprennent à mieux se protéger. Cela leur permettra de même de réaliser leur potentiel pour bien grandir et mieux affronter la société qui les entoure. Il faut les éduquer pour leur apprendre à s’exprimer et aussi à partager leurs points de vue. Lorsque les enfants, surtout ceux qui vivent dans des conditions désastreuses, prennent conscience de leurs droits, ils sauront alors en mesure de faire valoir ces derniers grâce à l’aide des adultes.