On reconnait que lorsqu’on est amoureux, on est beaucoup plus vulnérable. Parfois même, on souffre beaucoup quand on aime car on est devenu très sensible. Mais est-ce une raison pour dire que l’amour nourrit l’amour ? Seulement, ce sont les exigences d’une personne amoureuse qui entraine des souffrances pour elle selon un magazine echangiste.

Un état de dépendance totale

L’amour, lorsqu’il est très profond, donne une impression d’être ensorcelé parfois. En même temps, on adopte un comportement étrange. Ainsi, on est devenu hypersensible à l’attitude de notre partenaire. On cherche une preuve d’amour de temps en temps. On veut avoir toutes ses attentions. On croit que le monde est à l’envers lorsqu’on ne reçoit pas un signe de sentiment de la part de l’être aimé. Par contre, quand on reçoit un appel ou un SMS, c’est le jour de noël.

Lorsqu’on est passionné, l’objet de désir devient un centre de concentration pour notre esprit. Ainsi, avec l’amour passion, l’être aimé devient un centre exclusif d’attention. C’est un peu comme une obsession. On ne pense rien qu’à lieu, il occupe toute notre pensé. Et surtout que notre vie en dépend. La crainte de se séparer de celui qu’on aime envahie tout notre corps.

Pourquoi rester avec quelqu’un qui ne fait votre bonheur ?

C’est un peu difficile à croire, mais il existe des personnes qui restent dans une relation toxiques ou anxiogènes. Visiblement, un partenaire fait son malheur mais elle reste toujours dans l’espoir que le fait qu’il endure tout lui permet un jour de d’être aimé en retour.
L’aspiration à être aimé est dû généralement à un début de relation qui a laissé naître suffisamment d’espoirs qui entraine une dépendance amoureuse. Par faute d’éducation insécure qui entraine une peur d’être peu aimable et manque de confiance en soi, ces personnes entretiennent une croyance que pour obtenir un peu d’amour, il est normal de souffrir un peu.

C’est une illusion, l’amour se construit dans la joie, le plaisir et la confiance. Ce n’est jamais dans la douleur qu’un amour puisse se développer.